Champagne

Tout ce qu’il faut savoir sur le champagne

« Cette appellation d’origine Champagne n’est applicable qu’aux vins qui sont récoltés et manipulés dans les limites de la Champagne viticole et qui, rendus mousseux par fermentation en bouteilles, proviennenent d’une aire de production définie par la loi du 19 juilet 1927 et les décrets qui la complètent. »

Extrait de la Loi du 6 mai 1919 modifiée par la loi du 22 juillet 1927 relative à la protection des appellations d’origine

Appellation

L’appellation « Champagne » est une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) et Protégée (AOP). Cette appellation désigne exclusivement un vin mousseux qui a été élaboré en France, en région Champagne. Ses méthodes d’élaboration sont uniques et sont définies réglementairement. Cette appellation est strictement encadrée et normative en France comme au sein de l’Union Européenne. Elle est protégée au niveau mondial.

En conséquence de ce savoir-faire unique, les vins mousseux vendus sans appellation précise sinon sous celle de vin « effervescent » ne sont pas des vins de Champagne et ne peuvent pas prétendre à être appelés ou vendus comme tel. En résumé, tout vin mousseux portant la mention « Champagne » ou dérivée, qui n’est pas produit et/ou élaboré en France, en région champenoise … n’est tout simplement pas un Champagne.

Processus de création

Cycle 1

  • Vendanges (septembre-octobre)
  • Pressurage (septembre-octobre)
  • Vinification (octobre-décembre)

Cycle 2

  • Assemblage (janvier-mars)
  • Tirage (à partir de janvier)
  • Prise de mousse
  • Maturation sur lies (15 à 36 mois en moyenne)

Cycle 3

  • Remuage (plusieurs semaines)
  • Dégorgement (septembre-octobre)
  • Habillage

Les 3 catégories de producteurs de champagne

1) Les vignerons expéditeurs qui récoltent et vinifient les fruits de leur récolte pour fabriquer leur propre champagne sur leur propriété. Ils bénéficient de ce fait du sigle « RM » ou de la mention « Récoltant-Manipulant ». Cette mention de production est obligatoire sur l’étiquette. Chez O&B, seuls cette catégorie de champagne est promue.

2) Les coopératives qui rassemblent plusieurs vignerons et mettent en commun leur récolte afin de produire un champagne d’assemblage chaque année, sous sigle « CM », « Coopérative de Manipulation » ou « RC », « Récoltant-coopérateur ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un assemblage de jus issus de différentes productions.

3) Les maisons de champagne connues ou moins connues du grand public qui assemblent les fruits ou le jus issus de différents cépages rachetés en région afin de produire un champagne vendu sous l’étiquette « NM » ou « Négociant-Manipulant ». Ce sont les plus connus du grand public, les plus communément accessibles afin que toute bouteille dans le monde ait le même gout année après année, aux quatre coins du monde et à grand volume de production.

Dans cette catégorie, certains acteurs commerciaux comme la grande distribution peuvent produire des bouteilles sous des marques acheteur. Dans ce cas, le sigle « MA », « Marque Acheteur », figure sur l’étiquette. Cela signifie que le producteur n’est pas propriétaire de la marque, il est simplement chargé de l’embouteillage, de l’étiquetage et de l’expédition.

Taux d’expédition par producteur

R.M.

20%

Coopératives

10%

M.A./N.M.

70%

Oil and Bubbles
Accueil
Nous Contacter
Rechercher
0
Mon Panier
0
    0
    Mon Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
    Panier